Collection: Jon Helip

Né à Pau en 1970, formé à l’Ecole des Mines, Jon Helip a engagé un dialogue constant avec la nature, son énergie. Le bois léger, durci par de mystérieuses pérégrinations sur l’océan, lui offre depuis les années 2000 un champ d’exploration sans fin, à l’horizon lointain et intérieur. Plus narrateur que sculpteur, Jon Helip libère la forme allusive que le temps, les cycles de la vie, l’alchimie des mers ont imprimé au bois porté, emporté, éternisé dans le flux des vagues. Ses œuvres en sondent l’essence et le mouvement, l’être et l’état, la matière et l’esprit. Exposées régulièrement depuis 2012, nombre d’entre elles ont rejoint, au-delà des océans, les collections d’amateurs, de Berlin à Buenos Aires, de San Sébastian à Rio de Janeiro, ou Los Angeles. Elles dessinent une ombre portée de l’inconnu. 

La galerie Ilargi urdina a exposé une série de ses cyanotypes à l'occasion d'une exposition qui s'est tenue en 2019 : Itsas Baratzaek / Les jardins Océaniques.